Evaluation et effets

MISEREOR dépense les moyens financiers à sa disposition de manière responsable et économe et rend régulièrement des comptes à ses bailleurs de fonds, qu’ils soient publics ou privés. Des procédures de contrôle multiples, en interne comme en externe, garantissent un usage transparent des fonds.

L’efficacité de l’aide

Par ses projets, MISEREOR entend permettre aux populations démunies d’améliorer leurs conditions de vie et d’initier des processus de transformation au niveau politique et social. Il est donc important d’observer les changements induits par les projets, qu’ils soient recherchés, attendus ou involontaires. C’est la raison pour laquelle MISEREOR renforce les capacités de ses partenaires et des bénéficiaires dans le domaine de l’observation, de l’analyse et de l’enregistrement des effets.

L’observation des effets sert de base pour intervenir et modifier le pilotage d’un projet ou pour tirer des enseignements en vue d’actions ultérieures. En même temps, il est important de bien enregistrer les fruits du travail afin que MISEREOR et ses partenaires puissent rendre des comptes.


Les «effets» dans la coopération au développement

Les « effets » dans la coopération au développement. Qu’est-ce que MISEREOR entend au juste par là ? Comment faire pour saisir les effets ? Le film apporte quelques réponses à ces questions au moyen d’exemples tirés de la pratique des projets.

Méthodes de saisie des effets

Comment les organisations qui coopèrent avec MISEREOR peuvent-elles impliquer les populations avec lesquelles elles travaillent dans le suivi et l’évaluation de leur projet ? Le film présente des méthodes participatives de saisie des effets dans les projets en développement ; il vient en complément du film sur les effets.


Documents stratégiques & documents d’information

L’évaluation dans la coopération au développement de MISEREOR avec ses partenaires

Document d'Information

Depuis quelques années, MISEREOR ne cesse de développer ses procédures d’évaluation. Le présent document reflète l’état actuel de la réflexion et permet de - disposer d’une perception commune au sein de MISEREOR et de communiquer dessus, par le dialogue, avec les organisations partenaires du Sud ; - communiquer aux experts-consultants ce que nous attendons d’eux ; - démontrer à nos bailleurs de fonds comment nous utilisons les évaluations ; - mener la discussion sur le rôle des évaluations avec un public de spécialistes ou d’autres organisations de coopération.

Télécharger

La conception du terme « effets » chez MISEREOR

Document de Synthèse

MISEREOR s’interroge depuis de nombreuses années sur les effets directs et les impacts de la coopération au développement. Dans le dossier de travail intitulé « L’évaluation dans l’action des Eglises pour le développement1 », il est question d’« observation commune des effets comme forme particulière de dialogue » et l’argumentaire « Effets et effets secondaires2 » se penche sur ce que MISEREOR entend par « effets et saisie des effets », tout en le comparant aux pratiques d’autres organisations...

Lire la suite

MISEREOR a-t-elle besoin « d’études de base » ?

Document d'Information

Document d’information à l’intention des partenaires.

Télécharger

Informations pour la réalisation d'évaluations externes commandées localement

Document d’information pour la réalisation d’évaluations externes commandées localement

Document d'Information

Depuis quelques années, bon nombre de nos partenaires en Afrique, Asie et Amérique latine recou-rent à des évaluations. Elles constituent pour eux des moments importants où ils peuvent repenser leur travail, mettre leur action en perspective et éventuellement apporter des changements dans le pilotage de leur projet...

Lire la suite

Liste des consultants locaux pour la réalisation d'évaluations externes commandées localement en Amérique latine

Document d'Information

Voici la liste des consultants locaux en AL.

Télécharger

Rapports d’évaluation

Résultats de l’évaluation transversale du partenariat et conclusions tirées par MISEREOR

Étude

L’étude montre que le partenariat est une réalité dans la coopération entre MISEREOR et les organisations réalisatrices de projets dans le Sud, mais qu’il a aussi des limites.

Télécharger

Evaluation du secteur Santé

Rapport

Avec accent sur les soins de santé primaires. Version abrégée du rapport final.

Télécharger

Evaluation du secteur "Développement rural" avec accent sur la sécurité alimentaire.

Rapport

Version abrégée du rapport final.

Télécharger

Évaluation Transversale des Organes de Coordination à Madagascar

Rapport

Évaluation commissionnée par MISEREOR, Aachen. Élaboré en Décembre 2012.

Télécharger

Evaluation transversale des projets de réparation et reconstruction de logements endommagés par le séisme d’Haïti de 2010

Rapport

Suite à la catastrophe humanitaire que provoqua le tremblement de terre du 12 janvier 2010 en Haïti, Misereor s’engagea dans une intervention de reconstruction de grande ampleur, centrée sur les zones rurales du Département de l’Ouest qui furent affectées et étaient particulièrement vulnérables de par leur isolement...

Lire la suite

Saisie des effets: quelques exemples simples issus de la pratique

Les exemples présentés ici montrent des instruments simples de saisie des effets. Ils ont été développés para des partenaires de MISEREOR dans leur contexte spécifique. S'ils sont présentés ici, c'est pour inspirer d'autres organisations à mettre au point leurs propres solutions pour abserver les effets de leur travail.